Tendances en station : comment les vacanciers « consomment » la montagne ?

Une nouvelle étude réalisée par le cabinet G2A Consulting pour le compte de l’Association Nationale des Maires des Stations de Montagne (ANMSM) révèle les profils des touristes en station de sports d’hiver ainsi que l’évolution sur cinq ans de leurs habitudes de consommation. En voici les résultats, des chiffres qui nous permettent de mieux cerner les tendances émergentes chez les vacanciers en montagne.

  • Le profil-type du touriste en station est un homme ou une femme de 40 ans, vivant dans le sud-est de la France ou en Île-de-France, et venant à la montagne en couple ou en famille avec les enfants.
  • En moyenne, le séjour aux sports d’hiver est de 6 nuitées.
  • Sur les cinq dernières années, le budget moyen par personne et par séjour s’établissait à 429 €.
  • Sur la question des moyens de transport, il n’est pas surprenant de constater que la grande majorité ds vacanciers (85%) se rend aux sports d’hiver en voiture. Ils sont 10% à s’y rendre en train.
  • En moyenne, les touristes réservent leur séjour une cinquantaine de jours avant leur arrivée. Ils sont entre 25% et 29% à s’en occuper plus de trois mois avant.
  • Les critères de choix d’une station sont – par ordre d’importance : le prix, les solutions d’hébergement disponibles sur place, le domaine skiable, l’aspect « familial » de la station, la distance par rapport au lieu de résidence.
  • Le récent changement de calendrier scolaire a engendré une augmentation des réservations au Printemps, atteignant 7% des réservations en 2016, contre 1-3% les années précédentes.
  • Près de 9 vacanciers sur 10 sont satisfaits de leur séjour et assurent qu’ils reviendront en station.

Du ski, mais pas que…

  • Sans surprise, le ski reste l’activité principale du touriste aux sports d’hiver (72%), même si la part des non skieurs a légèrement augmenté entre 2012 (13%) et 2016 (16%).
  • Un tiers des skieurs estiment avoir un niveau intermédiaire, un autre tiers se disent être des skieurs confirmés.
  • L’achat du forfait directement sur place est en recul : ils étaient 73% à le faire en 2012, 61% en 2016. Les réservations de forfait au préalable s’accroissent.
  • Il y a autant de vacanciers à acheter des forfaits à la journée ou à la demi-journée (28-35%) qu’à la semaine (26-30%).
  • On observe un regain des activités secondaires en station, où les espaces bien-être ont de plus en plus la cote. Ainsi, un tiers des vacanciers se rendent désormais au spa et/ou à la piscine (+10% par rapport à 2014!), 25% pratiquent la raquette, 21% la marche.
  • Autres activités : 87 % des touristes se rendent dans les commerces d’alimentation des stations, 81 % profitent des bars et des restaurants sur place.

+ Vivre en montagne : les français sont réalistes

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager >>