Infographie : Voyager avec ses skis, combien ça coûte ?

D’un point de vue strictement financier, lorsque l’on part aux sports d’hiver, vaut-il mieux louer ses skis sur place ou emporter son matériel avec soi ? Bien sûr, si vous ne possédez aucun équipement de ski/snowboard/raquette/…, la question ne se pose pas. De même que si vous faites le trajet en voiture – pour peu que vous disposiez d’assez de place – il sera évidement plus économique d’amener votre propre barda, nonobstant la légère surconsommation d’essence que peut engendrer la galerie de toit ou le porte-skis. Mais si jamais vous comptez utiliser l’avion, le train et/ou le bus pour vous rendre avec vos skis dans votre station préférée, vous verrez que vous n’êtes pas à l’abri de quelques surprises côtés tarifs. Pour vous aidez à vous y retrouver, le comparateur de voyage Liligo a réalisé une infographie qui centralise le prix à payer dans chacun de ces cas de figure, compagnie par compagnie.

Parce qu’il n’y a pas de petites économies

Lorsque l’on part en vacances à la montagne, les principales sources de dépenses sont toujours les mêmes, et peuvent vite faire grimper l’addition finale. On peut alors essayer de s’en sortir à moindre coût, que ce soit en recherchant un logement pas cher ou en tâchant de limiter au maximum les frais de bouche. Et puis il y a la question du transport.

L’avion

Ô surprise, en avion ce sont les compagnies low-cost qui vous factureront systématiquement le transport de votre équipement alpin. Si celui-ci remplace votre valise, alors vous n’aurez aucun supplément à payer dans les compagnies régulières. Le transport de skis en sus d’un premier bagage sera lui facturé partout. La majoration varie alors de 20€ à 150€ selon les compagnies. Évidemment, il revient généralement beaucoup moins cher d’enregistrer ses bagages en ligne au préalable plutôt qu’à l’aéroport. A noter également que votre matériel ne doit pas excéder un poids total de 23kg pour les compagnies régulières et de 15-20kg en fonction de la compagnie low cost.

Le train

Sachez que dans la plupart des cas, vous allez pouvoir prendre le train avec votre (encombrant) matériel alpin sans devoir payer de supplément. Ceci est valable pour les lignes TER, TGV et IDTGV. Pour le cas où vous voyagez via l’offre SNCF « OUIGO », une majoration de 5€ vous sera demandée au moment de l’achat du billet. Dans tous les cas, le mieux est d’arriver un peu en avance, tant qu’il reste de la plage sur les porte-bagages !

Le bus

Ici, trois possibilités s’offrent à vous. La première vous permettra de transporter gratuitement vos skis et tout matériel afférent. Il s’agit du réseau national de transport en bus ISILINES. Par contre, si vous empruntez une ligne OUIBUS ou FLIXBUS, le supplément à payer sera environ d’une dizaine d’euros.

Retrouvez ci-dessous l’infographie complète de Liligo :

Bus, train, avion : Quels prix pour transporter son matériel de sport d’hiver ? – Source image : www.liligo.fr

+ Infographie : Combien coûte le verre de soda en station ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager >>