Airbnb : la taxe de séjour arrive dans les stations

Depuis quelques années, une part sans cesse croissante des touristes a recours au service de location de logements Airbnb pour séjourner dans les stations de ski françaises. S’estimant lésées par ce système d’intermédiation avec l’aide duquel les particuliers peuvent louer temporairement leur résidence sans être taxés, certaines municipalités ont choisi de réagir et d’obliger Airbnb à inclure une taxe de séjour sur chaque réservation effectuée via la plateforme, au même titre que les hôtels traditionnels. C’est désormais le cas à Paris, et ça le sera bientôt dans plusieurs stations de montagne.

La mesure avait dès 2015 été adoptée à titre expérimental à Chamonix. Un test qui a dû se révéler concluant (et profitable pour la commune), si l’on en croit la volonté d’étendre courant printemps 2017 la collecte de la taxe de séjour Airbnb à 14 autres stations des Alpes et des Pyrénées. Il faut dire que ce sont aujourd’hui des milliers de logements en montagne qui sont proposés sur cette place de marché… Voici la liste des stations concernées par la mesure : Meribel, La Plagne, Les Deux-Alpes, Courchevel, Les Arcs, Morzine, Avoriaz, L’Alpe d’Huez, Val Thorens, Les Ménuires, Val d’Isère, Megève, Tignes, Saint-Lary.

Quel impact pour le voyageur ?

Connu pour la flexibilité de ses locations et la pluralité des types de logements qui y sont proposés, Airbnb se fait également fort de mettre à disposition des vacanciers des locations à prix intéressants, surtout si l’on doit comparer à l’offre hôtelière classique en station. Mais l’arrivée de cette taxe de séjour ne va-t-elle pas changer la donne ? Pas si sûr. Il faut en effet savoir que le montant de la taxe de séjour varie selon les municipalités et la catégorie auquel l’hébergement appartient (studio, chalet, palace,…). En considérant cela sous l’angle du portefeuille, comptez ainsi une majoration de quelques dizaines de centimes à quelques euros par nuit et par personne, auxquels s’ajoutent toujours les « frais de service » de la plateforme, qui sont sensiblement du même ordre de grandeur. Pas vraiment de quoi remettre en question la semaine en chalet.

+ Trouver un hébergement pas cher à la montagne

Partager >>