L’histoire du snowboard : mieux connaitre ce sport de glisse

Le snowboard, communément appelé surf des neiges est un sport de glisse pratiqué sur neige. Inspirée du surf, la position à adopter en snowboard est assez ressemblante à celle du surf, bien évidemment, et du skateboard. Les adeptes de sensations fortes, dont la majorité ne pratique même pas le ski, sont vite attirés par ce nouveau sport de glisse. Aujourd’hui, le fun qu’il crée sur la piste le conduit à devenir un véritable art de vivre auprès des jeunes.

Le snowboard à l’origine

Déjà dans les années 20, les jeunes dévalaient les pentes enneigées debout sur des planches en bois. En 1964, Sherman Poppen invente le « snurfer » en attachant une paire de skis pour faire de la luge… debout. Toutefois, ce n’est que dans les années 70 que le snowboard est apparu, lorsque Dimitrije Milovich améliore le « snurfer » en y ajoutant des carres en métal afin qu’il puisse s’accrocher et aller sur neige dure.

Ce sport fait de plus en plus d’adeptes au fil des années bien que la plupart des stations de sports d’hiver et des magasins de ski ont préféré l’interdire, le considérant comme dangereux. Mais lorsqu’il fut déclaré aux Jeux olympiques à Nagano en 1998, le snowboard devient véritablement reconnu. La nouvelle glisse débarque donc dans les stations d’hiver, amenant plaisir de glisse et fun sur les pistes enneigées.

Équipements de base du snowboard

Les premières planches de snowboard sont créées par M. J. Burchett en 1929. Elles n’étaient cependant qu’une planche de bois sur laquelle on mettait des tissus et des brides pour s’accrocher. Depuis, l’équipement de snowboard a beaucoup évolué : snurfer en bois laminés avec des attaches pour pieds, Winterstick de Milovich, des planches recouvertes de moquettes pour servir de fixation de Tom Sims…

Vieux snowboard

Un prototype orginal de snow surf exposé au Snowboard Museum du Colorado. Source : summitdaily.com

Dans les années 70, Jake Burton Carpenter expérimente plusieurs méthodes de construction de Snowboard de manière à améliorer la technique de tenue sur ces planches. En 1980, il utilise des semelles en P-tex pour une meilleure glisse sur les pentes.

Les disciplines du snowboard

Pratiquées de façon récréative ou bien en compétition, différentes disciplines de snowboard sont apparues et n’ont cessé d’évoluer au cours des années.

Le freestyle

Le freestyle est la pratique la plus proche du skateboard. Il s’agit de descendre les pentes enneigées tout en exécutant des figures. Cette pratique a principalement lieu dans les snowparks et en hors-pistes.

Le snowboard freestyle compte plusieurs versions, dont le half-pipe, le big air, le rail-jam et le slope style.

Le freeride

Le freeride est une discipline qui se pratique principalement en hors-piste. Plutôt poussé vers le surf, il consiste à dévaler les pentes librement sans d’autres contraintes que celles du terrain.

Alpin

La discipline « alpin » est caractérisée par deux versions : le slalom et le slalom géant. Ces épreuves sont tout à fait ressemblant au ski alpin, c’est-à-dire franchir les portes en un temps minimum.

Le snowboardcross

C’est une toute nouvelle discipline du snowboard. Inspirée du moto-cross, elle mélange course et freestyle avec quelques sauts. Effectivement, lors d’un snowboardcross, quatre ou six riders doivent descendre une piste en relief le plus rapidement possible, le gagnant étant celui qui arrive le premier au bas de la piste.

Partager >>