Comment trouver son moniteur de ski ?

Pour une initiation aux plaisirs du ski, il est préférable de faire appel à un moniteur de ski professionnel afin d’apprendre et maîtriser les différentes techniques. Les moniteurs de ski doivent être diplômés pour pouvoir exercer leur métier. C’est un gage de professionnalisme qui vous permet un apprentissage rapide et sérieux.

Les écoles de ski les plus connues

Les moniteurs de ski exercent généralement leur métier sur toutes les stations de ski et les domaines skiables de France. Les écoles les plus fréquentées dans les grandes stations de ski sont les écoles ESF et ESI.

L’ESF ou École du Ski français

Ecole Française de SkiL’ESF ou École du Ski français est l’un des groupements d’écoles de ski les plus connues.
Regroupant près de 250 écoles de ski sur le territoire français, le groupement rassemble des moniteurs en combinaison rouge, répartis de part et d’autre des plus grandes stations de sports d’hiver de France.
ESF regroupe actuellement près de 17 000 moniteurs et monitrices de ski.

Ils sont disponibles sur tous les domaines skiables pour vous partager leurs expériences et vous accompagner dans votre découverte des sports d’hiver. Pour ceux qui désirent améliorer leur style, c’est aussi une expérience à ne pas manquer. Les écoles ESF sont reconnues par l’État, et ce sont des structures qui tentent de populariser les techniques et les styles français dans l’univers des sports d’hiver.

L’École de Ski Internationale ou ESI

Ecole Internationale de SkiL’École de Ski Internationale ou ESI est une petite structure populaire en France.
Présente en Italie et en Suisse, c’est un groupement de près de 95 écoles de ski en France, avec près de 2 000 moniteurs diplômés d’État de l’ENSA.
Leur spécialité : dispenser des cours d’initiation aux sports de glisse avec des groupes de 10 participants au maximum.

Les spécialités des moniteurs de ski

Les moniteurs de ski sont des enseignants qui vous donnent des notions sur les règles de pratique et de sécurité de base des sports de glisse. Ils enseignent généralement la pratique du ski, du snowboard et du télémark. En revanche, ils peuvent servir de guide pour les randonnées en ski ou en raquette, selon leur spécialisation.

Les moniteurs de ski sont des pédagogues diplômés d’État. Ils sont généralement détenteurs de diplômes d’État de moniteur national de ski alpin ou de moniteur national de ski nordique de fond. Ces diplômes sont octroyés aux personnes ayant un niveau bac +2, ayant suivi une formation complète de près de 5 ans à l’ENSA : l’École Nationale de Ski et d’Alpinisme. La sélection des personnes se fait par différents tests de capacité en sport de glisse. Pour les moniteurs de ski, les diplômes d’État leur permettent d’enseigner, en toute légalité, les sports de glisse dans une structure touristique ou dans une école de ski.

Les différents types de cours proposés

Les cours d’initiation et de perfectionnement au ski peuvent être collectifs ou individuels.

D’une part, les cours collectifs sont souvent catégorisés selon les tranches d’âge et le niveau de ski. Les cours collectifs vous permettent d’expérimenter les sports d’hiver dans une ambiance de groupe et sont moins onéreux.

D’autre part, les cours particuliers coûtent plus cher, mais vous êtes récompensé d’un apprentissage rapide avec un moniteur qualifié. Les cours individuels se font par une réservation à l’avance dans une école de ski. Généralement, les moniteurs sont payés à l’heure. Les tarifs des cours alternent entre 30 euros et 50 euros de l’heure.

Les pratiques enseignées par les moniteurs varient selon les niveaux. Il y a des cours pour les ados et les « casse-cou ». Il y a aussi des initiations au Freestyle prises en main par des moniteurs professionnels. Les figures sont enseignées sur des pistes dédiées pour une meilleure sécurité. Les moniteurs de ski peuvent aussi proposer des séances de découverte de sports de glisse ou de sports extrêmes d’hiver qui sont peu pratiqués.

Partager >>