Que faire en montagne lorsqu’il n’y a pas de neige – Outdoor

En cette fin d’année 2016, la neige se fait encore désirer en montagne. Après un mois de novembre qui s’annonçait prometteur, les températures sont depuis reparties à la hausse, bridant de ce fait l’enneigement sur la majeure partie du domaine skiable français. Mais alors, que faire à la montagne lorsque la neige ne joue pas le jeu ? Une question que doivent se poser en ce moment de nombreux touristes ayant prévu un séjour aux sports d’hiver durant leurs vacances de Noël. Parce que la montagne ne se résume pas seulement à la météo mais est avant tout un paysage à explorer, Matos-Montagne vous donne quelques idées sur les activités alternatives qu’il est possible de pratiquer en l’absence de poudreuse.

Le vol en montgolfière

Les conditions météo absurdement clémentes pour la saison vous empêchent d’aller rider sur votre piste préférée ? Qu’à cela ne tienne, l’occasion vous est peut-être donnée de réaliser votre baptême de l’air en montgolfière. Et force est de dire qu’il n’y a pas de paysage plus intéressant à contempler à 2 000m d’altitude qu’un massif montagneux. Si en cette fin d’année vous partez aux sports d’hiver en Haute-Savoie, vous aurez la possibilité de sauter dans l’une des nacelles d’Alpes Montgolfière pour un vol magistral face au Mont-Blanc lui-même !

La randonnée

Classique mais toujours aussi agréable, la randonnée en montagne est une discipline reine lorsque les températures sont aussi clémentes. Les nombreux circuits qui sillonnent les massifs augurent des heures et des heures d’exploration en pleine nature. Veillez toutefois à être bien équipé (chaussures, sac à dos, GPS,…) lorsque vous prévoyez de vous aventurer longuement en terrain difficile. Les plus aventuriers pourront également expérimenter la variante nocturne, pour une balade au clair de lune revigorante.

La tyrolienne

On l’associe généralement aux activités d’été, mais la tyrolienne peut facilement contenter son lot de touristes pendant les hivers les plus doux. De nombreuses stations de sports d’hiver sont aujourd’hui équipées en la matière, les fortes déclivités du relief montagnard se prêtant particulièrement bien à ce loisir. Les amateurs de sensations fortes qui ont la chance d’avoir réservé un séjour dans les stations d’Orcières, de Super-Besse ou de Val Thorens pourront quant à eux profiter de tyroliennes parmi les plus extrêmes de France.

La luge sur rail

Malheureusement, pratiquer la luge dans de bonnes conditions nécessite un tapis de neige confortable. Tel n’est pas le cas de la luge sur rail (aka Alpine Coaster), une variante sur circuit artificielle qui se joue des conditions météo. Une activité outdoor tout ce qu’il y a de plus ludique, et facile à appréhender. On trouve des parcours de luge sur rail dans de nombreuses stations françaises : La Bresse, Risoul, Chamonix, Les Orres, Les Menuires, Montgenèvre, Val d’Allos…

La cani rando

Le chômage technique pour les chiens de traîneau n’est pas encore pour maintenant. Même en l’absence de neige, ces robustes canidés peuvent encore servir à divertir les touristes, notamment par le biais de ce qu’on appelle la cani-rando. À la croisée entre la randonnée et la promenade en traîneau, cette activité consiste à partir en promenade, harnaché à un chien. La puissance de traction de l’animal aide le randonneur dans les passages les plus difficiles, lui permettant ainsi d’économiser une partie de ses forces et de gagner en endurance. À noter qu’il est possible de randonner avec d’autres animaux.

La spéléologie

À bien des égards, la géologie en montagne se révèle intéressante. Là où la diversité du relief extérieur saute aux yeux, le sous-sol réserve lui aussi sont lot de particularités intrigantes, qui n’attendent qu’à être visitées : réseaux de grottes et de cavités, cours d’eau souterrains,… Les massifs du Jura et du Dévoluy (Hautes-Alpes) sont parmi les destinations montagnardes les plus prisées pour la spéléologie.

Le parapente

Seul ou en biplace avec un moniteur, le parapente est l’une de ses activités qui profitent au maximum du beau temps. Plus dynamique que la montgolfière, le vol en parapente vous permettra lui aussi de profiter d’une vue imprenable sur le paysage montagnard. Plusieurs stations de sports d’hiver proposent cette activité : Avoriaz, Chamonix, Les Arcs, La Clusaz, Le Grand Bornand, Megève, Tignes, Val d’Isère, Val Thorens, Super Besse,…

Le VTT

Le VTT peut être un bon moyen de prendre l’air en montagne, que vous soyez seul à arpenter des circuits ardus ou bien en famille lors de promenades à vélo plus détendues. Le moutain bike vous permet alors de couvrir beaucoup plus de terrain que pour toute autre activité à pieds, étendant ainsi le rayon d’action de votre exploration. À noter qu’en l’absence de neige ou en cas de très faible enneigement, certaines stations ouvrent exceptionnellement leurs pistes de ski aux cyclistes. C’est par exemple le cas ce week-end aux Guets, qui autorise l’accès du Mont Chery aux VTTistes.

La patinoire

En hiver, certaines stations mettent à disposition des touristes une patinoire extérieure, fonctionnelle même en l’absence de grosses gelées. C’est notamment le cas d’Avoriaz et de Saint-Lary-Soulan. De quoi occuper les familles pendant une partie des vacances.

La marche nordique

Le ski de fond sans les skis. Quelle que soit la couverture neigeuse, et même dans le cas où elle est totalement absente, les joies de la marche nordique vous sont ouvertes. Louez une paire de bâtons de ski, faites-vous accompagner d’un guide au besoin et quittez le confort de votre station pour une promenade vigoureuse en plein territoire alpin.

L’escalade

On ne la présente plus, surtout depuis qu’elle a été reconnue comme discipline olympique, mais l’escalade est plus que jamais un sport de plein air tout ce qu’il y a de plus passionnant. Sans compter que les bons spots pour la pratiquer sont légion. Après ça, qui regrettera le ski ?

Toutes les activités pouvant profiter de la neige artificielle

Et l’homme créa le canon à neige. Cet ingénieux dispositif, présent en nombre dans la plupart des stations de ski françaises, est là pour pourvoir à l’absence de neige naturelle. Bien qu’il ne permet évidemment pas de couvrir l’ensemble des pistes – du fait du nombre limité de canons par station – et alors qu’il ne peut fonctionner qu’à des températures assez basses, il permet tout de même de délivrer un tapis de neige artificielle suffisant pour la plupart des sports de glisse. Quels que soient les caprices de ce climat hivernal qui n’y met pas du sien, le ski, le snowboard et la luge restent donc accessibles.

+ Que faire à la montagne lorsqu’il n’y a pas de neige – Indoor

 

Partager >>