Comment profiter de la montagne avec un bébé

Partir en vacances avec un bébé n’est pas toujours aisé, notamment quand il s’agit de se rendre à la montagne. Cela demande beaucoup de préparation et d’anticipation car de nombreux facteurs doivent être pris en compte. Mais partir en vacances à la montagne avec son bébé est tout à fait possible, le mot-clé à respecter : or-ga-ni-sa-tion.

Les précautions de sécurité

la montagne avec un bébé

Source image: idkids.fr

Pour pouvoir amener un tout petit en vacances à la montagne, certaines précautions doivent être respectées pour assurer son bien-être.

L’altitude

Il est très important de savoir que pour un enfant, de la naissance jusqu’à ses un an, l’altitude à laquelle il est possible de l’emmener ne doit pas dépasser 1200 – 1500 mètres. Et par la suite, il est conseillé de ne pas aller au-delà de 1800 mètres après 18 mois. En effet le bébé étant un être fragile, il pourrait avoir des difficultés d’acclimatation dûent à la baisse de la pression atmosphérique (privilégier donc des stations de moyenne montagne). A noter que la montée dans un téléphérique avec un enfant de moins de 3 ans est dangereuse car ce type de montée trop rapide peut provoquer une otite (lésion du tympan) chez l’enfant.

Les cas où on ne peut pas amener un bébé à la montagne

Il y a certains cas où amener un bébé à la montagne est dangereux :

  • S’il est anémié (c’est-à-dire s’il manque de globules rouges)
  • S’il présente un souffle au cœur
  • S’il souffre d’une infection respiratoire ou pulmonaire

Dans ces rares cas, le milieu montagneux pourrait représenter un danger pour la santé du bébé.

Protéger son bébé des dangers du soleil

Il est connu que le soleil est particulièrement nocif en montagne, en partie dû au fait que la neige augmente ses effets par phénomène de réverbération. Il est donc primordial de protéger les yeux et la peau de bébé contre les rayonnements UV. Pour cela, appliquer avant chaque exposition de la crème solaire UVA/UVB à forte protection sur tout le visage ainsi que sur les autres zones exposées de l’enfant. De plus, pour protéger ses yeux il sera nécessaire d’acheter une paire de lunettes possédant un indice 3 ou 4, homologuées aux normes CE (conformité aux normes européennes). Il existe des lunettes ergonomiques spécifiquement conçues pour les bébés.
+ Comment bien protéger ses enfants au ski ?

Protéger son bébé des dangers du froid

Le bébé étant immobile, il est plus exposé au froid que les enfants en âge de marcher. Il est donc important de bien couvrir l’enfant lors d’un séjour à la neige. Pour cela, il faut couvrir le bébé avec des vêtements chauds et adaptés : pulls en laine, sous-pulls, body, collants, chaussettes en laines… Pensez aussi à recouvrir les extrémités (tête, mains, pieds), dans l’idéal avec une cagoule pour la tête (car contrairement au bonnet, celle-ci protège également le cou), des moufles, voire avec une combinaison de ski munie d’une capuche. A noter que l’utilisation d’un porte-bébé (dans le dos) est déconseillée en montagne car le bébé peut se refroidir très vite. Privilégier plutôt le contact physique, par exemple en tenant l’enfant dans vos bras, contre vous. De plus, les sangles d’attache de ce type de dispositif peuvent empêcher la bonne circulation sanguine et donc occasionner des gelures aux extrémités.
+ Quelle tenue de ski pour ses enfants ?

L’organisation du séjour

la montagne avec un bébé

Source image: drolesdemums.com

Le lieu

logo famille plus

Label Famille Plus. Source image: location-ski-saint-lary-soulan.fr

Il n’est pas facile de partir n’importe où à la montagne avec son bébé. Pour cela il existe certaines stations qui facilitent le séjour des parents avec un ou plusieurs enfant(s) en bas-âge. Ces stations labellisées Famille Plus disposent de matériels, de structures et de services adaptés (baby-sitting, garderie, location de poussettes, espace de change etc…). Elles mettent également à disposition – gratuitement – du matériel de puériculture.

Le trajet

voyage bebe voiture

Source image: neufmois.fr

Si le trajet vers la montagne s’effectue en voiture, il est conseillé de monter doucement les paliers et de faire des pauses tous les 500 mètres d‘altitude. Cela permettra une adaptation plus progressive de l’enfant car les changements de variations brusques peuvent leur provoquer des otites. Il est également important d’hydrater régulièrement l’enfant en lui donnant à boire (la déglutition permettant la décompression des tympans).

Les activités

baby-snow

Source image: orcieres.com

Même s’il est évidemment déconseillé de descendre une piste noire en skis avec son bébé dans les bras, il est quand même possible de pratiquer tout un tas d’autres activités avec son enfant :

 

 

  • La randonnée à pied : privilégiez les pistes et sentiers présentant peu de difficultés (type sentier-poussette) pour admirer les jolis paysages de montagne avec bébé.
  • La luge: dès un an il est possible de mettre un enfant sur une luge (avec papa ou maman derrière) afin d’expérimenter les premières glisses sur des pentes douces.
  • Le baby-snow: cette activité consiste à initier les plus petits (à partir d’un an) aux sports de glisse. Le baby-snow se pratique sur un snowboard miniature muni d’un guidon fixe. L’enfant, poussé par un adulte sur des skis, peut alors s’amuser à glisser sur la neige.
  • La rencontre avec les animaux de la montagne: chiens de traineau, marmottes, bouquetins, un séjour à la montagne est l’occasion de faire découvrir à votre enfant des animaux qu’on ne voit pas tous les jours.
  • Les animations: Les stations proposent généralement des animations accessibles à tous les âges, tels que les spectacles ou la lecture d’histoires par un conteur.

Les bienfaits de la montagne

la montagne avec bébé

Source image: mamanconnect.fr

Malgré tous les risques qui nécessitent la prise de précautions, la montagne a des vertus bénéfiques non seulement pour bébé mais aussi pour toute la famille.

  • La pollution atmosphérique étant faible à ces altitudes, respirer l’air pur des hauteurs est un grand bol d’air pour les poumons.
  • Le soleil permet de faire le plein de vitamine D, à condition de respecter les précautions liées au soleil telles que décrites plus haut.
  • Pour les enfants allergiques et/ou asthmatiques, il faut savoir que les allergènes sont moins présents en montagne.

En respectant les règles de précautions, il est tout à fait possible de profiter du beau paysage montagneux en famille avec un bébé.
+ Le charme d’un Noël en famille à la montagne

 

Partager >>