A la découverte des animaux de la montagne

La montagne est sans conteste la destination voyage idéale pour passer un séjour inoubliable. En plus des diverses activités sportives que vous pouvez y pratiquer, rencontrer les animaux de la montagne peut-être une idée originale pour s’occuper pendant des vacances en altitude. Été comme hiver, entrez dans l’intimité de la vie sauvage en montagne et découvrez des animaux fascinants.

Le lagopède alpin

Le lagopède alpinOiseau mythique de la montagne, le lagopède fait partie des gallinacés, de la famille des Phasianidae. Également appelé « perdrix des neiges », il est particulièrement habitué au climat montagnard. Son plumage lui procure un parfait camouflage en toutes saisons, étant d’un blanc pur pendant toute la période hivernale, à l’exception des plumes sous sa queue qui restent sombres. À l’arrivée du printemps, quelques taches grises et brunes y apparaissent. L’oiseau devient alors gris brun en été puis gris en automne.

En dehors des saisons de reproduction, les lagopèdes mâles et femelles se déplacent séparément. Contrairement à la plupart des oiseaux de la même famille, les lagopèdes sont monogames.

Rencontrer ce bel oiseau est toujours un pur moment de bonheur. C’est également l’expérience rêvée pour la plupart des randonneurs férus de nature. En France, on peut uniquement en voir dans les Alpes et les Pyrénées. Ils se logent souvent sous les rochers entre 2000 et 3500 m d’altitude.

Le bouquetin des Alpes

Bouquetin des AlpesTrapu mais court sur pattes, le bouquetin des Alpes pourrait de loin ressembler à une chèvre. À sa taille adulte, il mesure entre 75 et 90 cm de hauteur, pour une longueur d’environ 1,5 mètre.

Ses cornes constituent la particularité la plus frappante du bouquetin mâle, appelé bouc. Elles sont recourbées vers l’arrière en forme de cimeterres et peuvent atteindre jusqu’à 100 cm de longueur. Celles des femelles sont plus petites (30 cm au maximum) et plus fines.

La couleur de la robe du bouquetin des Alpes change au fil des saisons. En été, les poils sont plus courts, d’une coloration châtain clair pour la femelle et gris fer pour le bouc. En automne, les poils deviennent plus épais et plus longs, et la couleur vire alors plus foncée. Pendant la saison hivernale, ses poils épais et sa couleur presque noire protègent le bouquetin du froid.

Les bouquetins vivent séparément et se regroupent pendant la période de rut, qui a lieu pendant le mois de décembre et jusqu’à la mi-janvier.

Ces animaux sont particulièrement agiles, ce qui leur permet de sauter entre les saillies rocheuses. Ils s’observent très souvent sur les zones escarpées, entre forêt et neige. En raison de son caractère peu craintif, vous pouvez même vous en approcher jusqu’à 10 mètres. Il se contentera alors de s’écarter tranquillement.

Le lynx boréal

Le lynx boréalLe lynx est rare et extrêmement discret, le rencontrer est donc un moment particulièrement apprécié des randonneurs en altitude. Ce gros félin mesure entre 65 à 70 cm au garrot et 90 à 130 cm de long. Il se caractérise par ses longues oreilles de forme triangulaire présentant une petite touffe de poils noirs sur le dessus.

Magnifique spécimen de félin, le lynx de boréal présente un pelage brun ou roux tacheté de noir. En hiver, sa robe devient plutôt blanche ou grise et ses tâches sont moins évidentes.

Le lynx boréal vit surtout dans les zones montagneuses, en milieu forestier. En France, vous pouvez en rencontrer dans le Jura, dans les Vosges et dans des Alpes.

Partager >>