Bien choisir ses jumelles pour la montagne

Le paysage alpin recèle son lot de vues imprenables. C’est en effet aux plus hautes altitudes que l’on est le plus à même d’embrasser du regard les vastes étendues de paysage dans leur globalité. Par beau temps, sur les sommets les plus hauts, il est ainsi possible de voir jusqu’à plusieurs centaines de kilomètres à la ronde. Hélas, l’œil humain n’étant pas parfait, il vous faudra nécessairement vous munir d’une paire de jumelles si vous voulez affiner votre observation et profiter de certains détails inaccessibles à la piètre vue humaine. Matos-Montagne.com vous propose un petit tour d’horizon des différents modèles existants et des particularités à prendre en compte lorsque vous avez à choisir une paire de jumelles.

Jumelles : les critères d’importance pour la montagne

Source image : www.outdoorlife.com

Lorsque l’on est amené à choisir sa paire de jumelles pour un usage outdoor, il ne s’agit pas de prendre n’importe quoi. Les modèles disponibles sur le marché sont aujourd’hui innombrables et loin d’être équivalents. Il est de fait nécessaire de prendre en compte certaines caractéristiques afin de se doter d’un outil performant et qui soit le plus adapté possible à l’usage que l’on compte en faire. Voici les critères les plus importants qui doivent dicter votre choix :

Poids et encombrement

Pour un usage en randonnée, privilégiez le choix d’un modèle léger. Des jumelles au format compact ou « mid-size » (dont beaucoup peuvent se replier) sont parfaites pour le transport en sac à dos sur de longues distances ; ou à la ceinture voire autour du cou si vous pratiquez la marche. Petitesse n’étant pas synonyme de moindre qualité optique, ce type de jumelles est – sur le plan technique – loin d’être un ersatz des modèles plus gros. Toutefois, la miniaturisation a un prix. Ceux qui n’ont pas peur d’alourdir leur sac à dos ou qui souhaitent absolument profiter des avantages inhérents aux optiques de plus gros diamètre pourront se tourner vers des jumelles « full-size« . Plus lourdes et plus encombrantes, elles auront par contre du mal à s’adapter à tous les usages.

Robustesse et étanchéité

Critère indispensable pour un instrument destiné à être utilisé en pleine nature et susceptible de chuter, la solidité n’est pas à négliger lors du choix d’une paire de jumelles. Les modèles assemblés selon le prisme de porro sont réputés pour être les plus robustes. On les reconnait à leurs objectifs très écartés. Les plus casse-cou porteront eux leur choix sur des jumelles fabriquées à partir d’un alliage en magnésium, d’une solidité à toute épreuve ! Un autre élément d’importance à considérer est l’étanchéité, une qualification toujours utile pour une utilisation en milieu alpin, un environnement régulièrement soumis aux intempéries (neige et pluie). Cette fois-ci, ce sont les jumelles à prismes à toit qui, de par la nature même de leur conception, sont le plus indiquées pour se prémunir de l’humidité.

Optique et grossissement

Les paires de jumelles sont catégorisées selon une convention bien spécifique qui allie grossissement et diamètre de l’optique. On trouve ainsi des jumelles 7×50, 8×25, 10×25, 10×42, etc. La première valeur correspond au facteur de grossissement et la seconde au diamètre de chaque objectif, exprimé en mm. Ainsi, un modèle de jumelles 7×50 grossira d’un facteur 7 votre environnement (un objet situé à 70 m sera vu comme s’il n’était qu’à 10 m) et possèdera deux objectifs – un pour chaque œil – d’un diamètre de 50 mm. Attention toutefois car plus le grossissement est élevé, plus vous subirez un effet de tremblement qui rendra difficile l’observation d’objets ou de sujets mouvants. Cet effet d’instabilité est dû au fait qu’un champ de vision réduit réagira à la moindre de vos oscillations. Le diamètre de l’objectif influe lui aussi sur la qualité de l’observation. Ainsi, plus le diamètre des lentilles est important et plus il y aura de lumière captée par les jumelles (à privilégier pour les observations en basse luminosité, crépuscule ou début de nuit). Le champ de vision procuré par les objectifs à fort diamètre sera également plus important, parfait pour saisir de larges portions de paysages ou suivre des éléments en mouvement.

Prix

On trouve des jumelles à tous les prix. Évitez toutefois les entrées de gamme, qui pour quelques dizaines d’euros ne vous offriront qu’une qualité optique médiocre. Les paires de jumelles de gamme moyenne, accessibles pour quelques centaines d’euros, sont un bon compromis pour l’observation en milieu naturel. Des constructeurs comme Nikon et Canon proposent des modèles efficaces dans cette gamme de prix gravitant aux alentours de 300 euros. Au-delà de 500 euros, on commence à taper dans le haut gamme. Les modèles professionnels que proposent certaines marques de renom comme Leica ou Zeiss peuvent grimper jusqu’à plusieurs milliers d’euros, pour peu qu’ils disposent de joyeusetés technologiques comme un stabilisateur optique par exemple.

Types de jumelles selon l’usage

Les différents modèles de jumelles. De gauche à droite : Compact, Mid-Size, Full-size. Source image : www.opticsden.com

Avant de procéder à l’achat de votre paire de jumelles pour la montagne, veillez à bien prendre en compte le futur contexte d’utilisation. Celui-ci doit nécessairement conditionner votre choix afin que vous disposiez au final d’un outil qui soit techniquement le plus adapté possible aux conditions dans lesquelles vous allez en faire usage. Comptez-vous utiliser principalement vos jumelles en opportuniste lors de promenades calmes ? Pendant des randonnées de longue durée ? Ou bien prévoyez-vous une observation assidue d’espèces animales dans leur milieu naturel ? Voici quelques conseils répondant à ces trois scenarii d’utilisation afin de guider au mieux votre achat :

Marche contemplative

Vous privilégiez la qualité de l’observation et les modèles lourds et encombrants ne vous font pas peur ? Le confortable grossissement et le diamètre optique plus que respectable de jumelles 10 x 42 conviendront très bien à ce profil de marcheur qui souhaite avant tout profiter de la beauté du paysage dans les meilleures conditions.

Randonnée sportive

Privilégiez un modèle aussi léger que petit afin de faciliter le transport. Des jumelles 8 x 32 ou 10 x 32 sont parfaitement indiquées pour ce genre de randonnée sportive en montagne. Des variantes encore plus compactes, comme des 8 x 20 ou 10 x 25, peuvent également convenir à cet usage. La solidité du matériel n’est ici pas vraiment essentielle puisque les jumelles seront la plupart du temps à l’abri dans votre sac à dos.

Observation animale

L’œil constamment aux aguets, vous aimez traquer la faune locale jusque dans les zones montagneuses les plus difficiles d’accès. Ce qu’il vous faut ? Un maximum de luminosité et de champ de vision pour pouvoir suivre du regard les animaux dans leurs déplacements, en plein jour comme sous un ciel lunaire. Des jumelles 10 x 42, voire 8 x 50 ou même 10 x 50 constituent le summum en la matière. Comptez donc sur un matériel relativement lourd, encombrant, mais aussi solide !

+ Bien choisir sa caméra de montagne / GoPro

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager >>