Bien choisir son sac à dos de rando

S’il y a bien un équipement indispensable pour le randonneur, c’est le sac à dos. Contenant l’essentiel de ce dont vous avez besoin pour une expédition en pleine nature (nourriture, eau, vêtements de rechange, équipement pour le bivouac,…), il sera comme votre seconde maison et autant vous dire que sans lui, vous n’irez pas bien loin. Le choix d’un sac à dos ne doit donc pas s’effectuer à la légère. Voici quelques conseils pour vous guider dans votre achat.

Puisqu’il est en contact permanent avec votre dos et vos épaules, souvent pendant de longues périodes, le sac à dos se doit d’être le plus confortable possible à l’usage. Il est donc important d’opter pour un sac adapté à votre morphologie, ce pourquoi cet équipement doit être choisi aussi précautionneusement que des chaussures de rando. Un bon sac à dos est également pratique, résistant et adapté à votre usage.

Quel volume ?

Source image : www.geekwrapped.com

Choisir la bonne taille de sac à dos n’est pas toujours évident. Faire le choix d’un gros volume par défaut peut se révéler rassurant, puisque vous pourrez alors emporter à peu près tout ce dont vous penser avoir besoin. Après tout, qui peut le plus peut le moins. Mais c’est alors s’alourdir inutilement et transporter au final tout un tas de matériel qui se révélera inutile. Le mieux reste encore de sélectionner votre sac en fonction de la durée de votre randonnée. Pour une promenade de quelques heures ou à la journée, un sac de 10-30L devrait amplement suffire. Si vous prévoyez une escapade pendant un week-end, un 30-50L sera un bon choix. Une randonnée de plus de 2 jours nécessitera la gamme du dessus : 45-60L. Enfin, pour les grosses excursions d’une semaine ou plus, prévoyez un sac de plus de 65L (et jusqu’à 110L). Mais d’autres facteurs doivent être pris en compte pour le choix de votre sac à dos. Les conditions météo tout d’abord. Un temps froid, pluvieux et/ou neigeux vous obligera par exemple à emporter plus de vêtements chauds / imperméables / de rechange. Il vous faudra donc un sac permettant de transporter ce « surplus ». Enfin, passer la nuit en refuge ne nécessitera pas le même volume de sac que si vous êtes en totale autonomie, à coucher à la belle étoile. Dans ce dernier cas, il vous faudra pouvoir stocker en sus tout le matériel de bivouac (tente, duvet chaud, réchaud,…).

Confort de portage

Une fois dûment rempli, un sac à dos de randonnée peut être lourd, très lourd. Afin de vous éviter des maux de dos, il est donc important de disposer d’un sac qui soit le plus confortable possible. Tout d’abord, le sac doit être choisi en fonction de votre taille : la longueur du sac doit être adaptée à la longueur de votre dos. N’hésitez pas à tester plusieurs modèles afin de trouver celui qui vous correspond. Ensuite, qui souhaite ne pas subir l’horrible sensation des « épaules sciées » devra sélectionner un sac doté d’une ceinture de portage matelassée et d’une armature externe rigide, qui ensemble permettront de transférer une bonne partie du poids sur les hanches. Les sangles pectorales et de rappel permettront quant à elles de répartir différemment le poids de votre sac – en jouant sur son centre de gravité – et ainsi soulager certaines parties du corps qui auraient été trop sollicitées jusqu’ici. Très utile pendant les descentes. La bonne aération des parties du sac en contact avec le porteur est également un critère d’importance. Un dos avec une mousse perforée ou des filets, ainsi que des bretelles et une ceinture perforées, assureront ainsi une bonne respirabilité et une évacuation de l’humidité optimum. Enfin, pensez à bien régler votre sac (bretelles et sangles). Un très bon sac mal réglé ne vous avancera à rien !

Poches, rangements et accessoires

Il est loin le temps des sacs à dos qui se contentaient d’un unique espace de rangement. De nos jours, la plupart des modèles sont dotés d’un certains nombre de poches. Sans en faire trop ni rentrer dans le compartimentage à outrance, les poches extérieures et les filets latéraux peuvent se révéler très pratiques pour accéder rapidement au matériel que vous utilisez fréquemment (gourdes, cartes, barres énergétiques…). Certaines ceintures disposent elles aussi de petits rangements, idéal pour garder des objets à portée de mains. Les attaches extérieures sont quant à elles très utiles pour transporter les accessoires les plus volumineux en dehors de votre sac. Ces sangles porte-matériel, clips et autres boucles qui pendent de votre sac vous permettront d’accrocher, par exemple : une tente, un sac de couchage, des skis, des bâtons, des piolets, des mousquetons,… Côté accessoires, les possibilités sont variées. Certains sacs disposent d’un compartiment dorsal pour une poche à eau. D’autres sont équipés d’une housse de pluie, une protection imperméable rétractable qui permettra de protéger (temporairement) le contenu du sac de la pluie. Mais parmi toutes ces possibilités, ce sera avant tout à vous de faire un choix en fonction de vos besoins.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager >>