Bien choisir sa caméra de montagne / GoPro

La montagne, que ce soit par le biais de ses paysages de caractère ou des sports extrêmes qu’il est possible d’y pratiquer, ne demande qu’à être filmée. Les séjours en famille aux sports d’hiver ont eux aussi ce petit quelque chose de spécial digne d’être archivé et d’être revécu quelques années plus tard, comme tout bon souvenir de vacances qui se respecte. La vidéo est parfaite pour cela. Mais le milieu montagnard étant par nature un environnement difficile, toute tentative de captation vidéo en altitude nécessite du matériel adapté. Voici un tour d’horizon des caméras et des caractéristiques importantes à prendre en compte pour pouvoir filmer dans de bonnes conditions en montagne.

Caméra : les critères d’importance pour la montagne

Les professionnels de la vidéo vous le diront, il est rarement facile de filmer dans les zones d’altitude. Le froid mordant nuit au matériel, le poids de votre équipement vidéo vous rend la vie dure durant les montées, le tapis de neige reflète beaucoup trop la lumière et engendre des images « surexposées », les multiples couches de vêtements que vous revêtez gênent vos mouvements pendant les prises, sans parler de ces gros moufles qui vous empêchent de paramétrer avec précision votre caméra… Pour limiter au maximum ces problèmes, voici – dans l’absolu et de façon générale – les caractéristiques à prendre en compte pour tout choix d’une caméra destinée à un usage en montagne.

Filmer en montagne requiert du bon matériel.

Tournage en haute montagne. Source image : www.mountainfilmalliance.org

Robustesse

Privilégiez un matériel rustique, qui résistera aux inévitables chocs et secousses qui le malmèneront presque autant que vous lors de vos parcours sur terrain difficile. Le choix d’une caméra étanche, qui puisse encaisser les intempéries et la neige, est fortement recommandé. Notez que quelque soit votre matériel ou presque, les températures les plus froides diminueront l’autonomie de la batterie, celle-ci pouvant se décharger en quelques secondes seulement par grand froid. Vous ne pourrez malheureusement pas y faire grand chose. Pour le transport, une bonne housse de protection viendra compléter le volet « robustesse ».

Poids et encombrement

Comme vous risquez de partir longtemps en pleine nature et sur un terrain qui a toutes les chances de vous faire tirer la langue sous l’effort, autant opter pour un matériel qui soit le plus léger possible (sous réserve que cela n’impacte pas la solidité du matériel). La taille de la caméra est également un critère à prendre en compte, vos capacités d’emport n’étant pas illimitées et souvent dévolues à bien d’autres effets personnels : vêtements, boisson, denrées,…

Ergonomie

Par soucis de praticité et pour éviter de perdre du temps à chaque paramétrage, assurez-vous que les boutons et les menus de réglage de la caméra soient bien pensés. Les principales options doivent pouvoir être modifiées rapidement et les boutons physiques doivent si possible pouvoir être manipulés avec des gants. C’est qu’il va faire froid là-haut.

Captation

Ici, plusieurs critères sont à prendre en compte. La qualité de l’image dépend de votre usage : Full HD est la norme, la résolution de 4K pourra elle être envisagée par ceux qui recherchent une qualité maximale ou qui souhaitent projeter leurs vidéos sur grand écran. La fréquence d’images oscille généralement entre 25 et 30 images par seconde. La stabilisation optique est un pré-requis fondamental si vous comptez filmer en mouvement. Toutes les action cam disposent de cette fonctionnalité. Pour les vidéastes qui s’intéressent aux paysages, une caméra grand angle est absolument nécessaire. Un objectif grand angle permett de filmer de larges pans de l’environnement sans devoir être obligé de faire de grand mouvements de caméra. Enfin, une bonne gestion de la lumière est essentielle en montagne, un milieu par très définition très lumineux, que ce soit par le fort degré d’ensoleillement ambiant ou par le phénomène de réfraction de la lumière sur la neige et la glace. Un objectif de qualité permettant de jouer sur la captation de luminosité est donc un pré-requis obligatoire.

Compatibilité avec les accessoires

La caméra en elle-même ne fait pas tout, il est donc important qu’elle puisse se voir améliorée par des accessoires. Ainsi, les adeptes de la glisse qui affectionnent les caméras embarquées apprécieront de voir qu’ils peuvent fixer celle-ci aussi bien sur leur casque que sur une perche à selfie. De même, les randonneurs qui s’apprêtent à prendre un panoramique du massif environnant auront par exemple tout intérêt à ce que leur caméra puisse se fixer sur un trépied. Il existe de nombreux autres types d’accessoires, dédiés à la prise de son ou encore à l’éclairage par exemple.

+ Participez à Peak2Park, le concours vidéo de ski et de snowboard

Types de caméra et usages

Plusieurs types de caméras peuvent se prêter à une utilisation en montagne. Chacune possède ses particularités et est adaptée à un ou des usage(s) spécifique(s). En voici les principales catégories :

Le caméscope

Caméscope Sony FDR-AX33.

Caméscope Sony FDR-AX33. Source image : www.darty.com

La caméra classique, parfaite pour une utilisation générale pas trop mouvante et pour effectuer des panoramiques. C’est le modèle le plus complet, qui dispose du plus d’options et qui permet pour certains modèles de filmer avec une résolution d’images en 4K. Elle se porte généralement à bout de bras et peut être fixée à un trépied, l’idéal pour filmer le paysage et les autres personnes.

 

La caméra embarquée (action cam)

Action cam de la marque GoPro

Action cam « Hero4 » de la marque GoPro. Source image : www.gopro.com

L’action cam se caractérise par sa solidité, sa petite taille et sa compatibilité avec de nombreux kits de fixation. Prévue pour un usage nomade intensif, elle peut s’accrocher sur un casque ou au bout d’une perche à selfie. Elle est beaucoup utilisée par les sportifs qui veulent filmer leurs exploits et donner l’impression d’être en « immersion » avec eux, une sensation due également au faible ange de vue de ce type de caméra. Ce type de caméra filme généralement en Full HD et est parfait pour les solitaires.

GoPro

La marque GoPro est réputée pour ses caméras d’action miniaturisées, dont elle commercialise plusieurs modèles, tous étanches. Assez simple d’utilisation, fiable même dans les conditions les plus difficiles et supportant les mouvements les plus brusques, les sportifs de l’extrême en sont particulièrement friand. Une large gamme de fixations et d’accessoires sont également produits par la marque, rendant les GoPro compatibles avec de très nombreux sports et activités outdoor.

La caméra drone

Certaines action cam peuvent se fixer sur des drones, permettant ainsi d’obtenir des vues aériennes. De rares modèles peuvent même être configurés de manière à suivre automatiquement une personne, en restant constamment à la même distance de celle-ci. Un skieur pourra ainsi en toute autonomie descendre une piste tout en filmant ses performances avec une vue à la 3ème personne.

 

L’appareil photo numérique

Appareil photo numérique de type Reflex, de la marque Nikon.

Appareil photo numérique de type Reflex, de la marque Nikon. Source image : www.lesnumeriques.com

Quelques modèles d’appareils photo numériques se prêtent aussi très bien à la prise de vidéos. C’est notamment le cas des Reflex. La possibilité de changer facilement d’objectif et les nombreuses options de réglage de l’image que propose ce type d’appareil en font un outil à ne pas sous-estimer pour la prise de vidéo.

 

 

 

+ Montagne en Scène : tout savoir sur l’édition 2016 du festival du documentaire de montagne

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager >>